Accueil App Store Optimisation La stratégie ASO à suivre avant le lancement de votre application

La stratégie ASO à suivre avant le lancement de votre application

156
0

Tous ceux qui créent une application, veulent la rendre publique dès que possible et pour lui donner de la visibilité, il ne faut surtout pas oublier l’implémentation d’une stratégie ASO (App Store Optimization). Mais que signifie ce mot ? Pourquoi est-il très important, et comment peut-on améliorer son trafic organique dans le marketing mobile ? À ces questions et d’autres encore, nous allons répondre dans ce guide court, mais complet.

Que représente l’ASO et pourquoi est-il important?

Pour commencer, voici deux chiffres à retenir : 1.96 et 2.87 millions d’applications perdues dans les méandres de l’App Store et du Google Play Store, des chiffres impressionnants. La stratégie qui se contente de développer une application mobile, la rendre publique dans les stores, et espérer qu’elle soit visible grâce au bouche à oreille, n’est plus de ce jour. Il est maintenant nécessaire d’améliorer ses propres prestations d’une manière différente. À ce propos, l’ASO est d’une grande aide : il reste la méthode la plus efficace pour maximiser les téléchargements et les revenus de notre application.   

Quand on parle d’ASO, on parle des techniques d’optimisation qui visent à obtenir une bonne visibilité ou position d’une application sur les stores après que le visiteur ait cherché des mot-clés spécifiques, mais aussi à convertir cette visibilité en téléchargement. Les algorithmes qui règnent sur l’App Store et le Play Store ne sont pas connus, mais il y a des éléments qui peuvent être utilisés pour augmenter la probabilité de succès.  

Identifier ses concurrents 

Le premier pas est de comprendre et identifier les concurrents. En général, ils sont identifiables selon le service qu’ils offrent (proche à celui de notre application) et selon leur popularité. Dans le cas où votre application soit un réseau social, vous ne devrez pas vous comparer à Facebook ou Twitter, mais vous plutôt vous confronter aux applications qui ont la même dimension et appartiennent à votre même catégorie. Cette procédure peut paraître un peu difficile, mais c’est exactement pour cette raison que les algorithmes ont été développés.

Les éléments de l’ASO peuvent être divisés en deux principaux secteurs : le secteur textuel et celui graphique. Le premier fait référence à tout ce qui est un texte, ainsi mot-clés, erreurs grammaticales, descriptions etc. ; le second se réfère à des images, des logos, des icônes, et plus encore.

L’ASO textuel

Keyword/Mot clés et erreurs : comment développer une stratégie gagnante

Un des facteurs les plus importants est sûrement le choix des mot-clés/keyword, qui sont les termes utilisés pour chercher l’application. Il faut se rappeler que 65% des personnes qui téléchargent une application, la trouvent après avoir fait une recherche dans le store. C’est un pourcentage très élevé et c’est à cause de cela qu’on doit lui donner beaucoup d’importance. 

Les keywords sont considérés comme pertinents suivant deux facteurs : le volume de recherches associés et la pertinence de nos activités. Cependant, au début, il est important de ne pas utiliser les plus populaires, mais il vaut mieux préférer ceux avec une fréquence d’utilisation moyenne. Ces derniers doivent aussi se positionner en suivant un ordre précis entre les différents éléments on-page, qui se base sur leur pertinence. Par exemple, le nom de l’application est sûrement l’élément le plus important, mais seulement peu de personnes considèrent aussi le nom du créateur. La valeur des différentes parties change selon le Store qu’on utilise pour acheter.

Le secret consiste à utiliser les mot-clés les plus appropriés et opportuns de manière à exploiter l’algorithme, sans pourtant excéder et rendre les phrases dépourvues de sens. Afin de choisir les keywords appropriés, il faut utiliser les instruments spécifiques de l’App Store Optimization (ou autrement dit, des moyens utiles pour trouver les keywords correctes pour notre application): cette sélection doit être faite pour le titre, le sous-titre (iOS) ou la description courte (Android), mais aussi pour la description. 

En outre, il est important de faire attention à toutes les lettres qui ont des particularité (ö, ô, õ..) et il vaut mieux préférer les versions sans accents, trémas et tildes: en effet quelques lettres pourraient ne pas être utilisées dans toutes les langues et il est important de chercher à atteindre le nombre de personnes le plus grand possible.

Un autre instrument utile peut être celui de ne pas utiliser les espaces et les conjonctions, en préférant la ponctuation et les tirets pour économiser de l’espace. 

Description de l’application

L’élément fondamental : écrire une description attrayante. 

Si le possible consommateur est arrivé jusqu’ici, il faut absolument faire un effort pour lui faire télécharger l’application. Comment ?

Dans ce cas aussi le choix des mot-clés est fondamental. Il est important d’utiliser des expressions qui apparaissent souvent dans les moyens de recherche et les positionner dans un contexte clair et bref. Les points suivants peuvent être suivi : 

  • Pourquoi l’application est-elle utile ?
  • Pourquoi vaut-elle son prix ? (dans le cas où elle soit payante)
  • Quels problèmes résout-elle ? 
  • Comment va-t-elle rendre la vie du consommateur plus simple ou meilleure ?

Avec cette méthode, une description brève, succincte, mais en même temps efficace et créative sera obtenue.

Catégorie

En ce qui concerne la recherche des keywords, on ne peut pas oublier de donner la juste attention à la catégorie. Le meilleur choix est évidemment celui de positionner l’application dans la catégorie qui représente le mieux son produit ou service. Mais que faire si votre application appartient à plusieurs catégories ?

Voici quelques conseils :

  • Comparer les différentes catégories et voir laquelle possède le moins d’applications : choisir la plus petite, de façon à avoir plusieurs chances d’obtenir une place de choix. 
  • Calculer la valeur des applications présentes dans chaque catégorie et choisir celle  de moindre valeur, afin que votre application ait plus de possibilité d’être dans les premières positions. 

L’ASO Graphique

Nous avons complété la partie textuelle de l’ASO nous pouvons nous occuper de révéler les secrets et les techniques de la partie graphique d’ASO, qui concerne les images, les logos et les contenus audio-visuels.

Images de qualité et captures d’écran

Les consommateurs ne passent pas plus de 7 secondes avant de choisir de télécharger ou pas une application. Au-delà de l’évaluation des commentaires, l’élément le plus important est l’impact visuel. Si les images et les captures d’écran sont de haute qualité et elles transmettent des messages clés, presque certain qu’elles seront utiles.

C’est fondamental de ne pas créer seulement un style graphique attrayant, mais aussi d’utiliser des photos pour montrer les aspects principaux de l’application. Pour faire cela, des outils comme Figma, MockUPhone et App Launchpad peuvent être implémentés. 

App preview video

4 Français sur 10 passent passent exclusivement leur temps en ligne à regarder des vidéos sur leurs Smartphones. Par conséquent, c’est évident qu’ajouter une vidéo brève (l’App Store permet de charger des vidéos de 30 secondes) peut se révéler une stratégie gagnante. De ce fait, voilà quelques conseils utiles : ajouter des sous-titres et des sous-titres à la vidéo qui, probablement, sera regardée en auto-play sans audio ; montrer les contenus de l’application, et non des personnes qui l’utilisent.

Le choix de l’image

S’il n’est pas correct de juger un livre par sa couverture, il n’est pas non plus correct de juger une application sur son image, mais malheureusement la réalité est très différente.

Le logo de votre produit sera un des facteurs qui amèneront le plus de téléchargements grâce à l’attention qui attirera. Chose très facile à dire, mais très difficile à faire !

Existe-t-il une stratégie gagnante pour créer l’image parfaite ? Bien sûr que non, même si on peut chercher à diversifier le plus possible son propre logo des autres et utiliser couleurs vives.

Pour créer son image, nous conseillons d’utiliser des sites comme Canvas ou News.

Commentaires et avis : comment les utiliser en notre faveur

Comme nous l’avons déjà vu, les commentaires sont l’élément le plus convaincant. Ces derniers rassurent, confortent et nous expliquent ce qu’on peut trouver dans l’application et quels peuvent être ses défauts. 

On peut encourager les commentaires positifs avec le bouche à oreille si on connaît les consommateurs, mais la méthode la plus efficace est de recourir aux notifications push et celles dans l’application, en demandant d’évaluer leurs expériences.

Après combien de temps tirer les conclusions?

Jusqu’à maintenant, nous nous sommes concentrés sur les éléments à garder en tête avant de publier une application, mais après combien de temps pouvons-nous commencer à tirer des conclusions ?

Il n’y a pas de temps préétabli selon lequel les résultats apparaissent clairement ! L’ASO est un processus continu, et il est crucial d’analyser les facteurs et l’impact qu’ils ont eu après le lancement de l’application. Pour faire cela, un conseil est d’utiliser les outils ASO, dont nous avons parlé avant.

En outre, le succès ou l’échec de l’ASO peut être influencer par des facteurs internes ou externes. 

Facteurs internes 

Quelques facteurs internes, qui pourraient diminuer le succès de votre application, sont des mises à jour défectueuses et des changements dans la présentation de l’application. Dans le premier cas, une mise à jour pourrait créer beaucoup de bug et par conséquent porter à une désinstallation en masse du produit. Dans le second cas, des modifications non convenues avec des spécialistes de l’ASO, au titre ou à la description par exemple, pourraient sérieusement compromettre le ranking (classement) de l’application. 

Facteurs externes 

Toutefois, les plus grands obstacles sont rencontrés à l’extérieur. 

L’une des principales raisons de l’échec d’une application peut être due à une compétition élevée ou une recherche orientée vers des marques spécifiques et non sur la catégorie. Notamment, c’est le cas des réseaux sociaux, où le consommateur ne cherche pas n’importe quelle application de ce genre, mais des marques spécifiques comme Twitter, Instagram, Facebook etc.

D’autres facteurs peuvent concerner des changements au niveau de réglementation de l’App Store et Google Play Store, ou encore dans les commissions des paiements, qui pourraient influencer positivement ou négativement les téléchargements.

Enfin, l’entrée de nouveaux concurrents, la publicité et les événements mondiaux peuvent changer les nécessités et les goûts du consommateur.

Quoi faire si l’ASO ne suffit pas

L’App Store Optimization pourrait ne pas être suffisante pour les raisons précédemment décrites. Dans ce cas, il faut recourir à d’autres méthodes, comme par exemple l’utilisation des publicités dans les canaux principaux (Facebook et Google) et des stratégies d’acquisition d’utilisateurs de différents types.

Conclusion

Avec cet article, on a voulu identifier les facteurs clés qui peuvent améliorer le positionnement ou le ranking (classement) d’une application dans l’App Store, tant pour Android que pour iOS, de façon à augmenter les téléchargements et les profits de l’éditeur. Il est possible d’approfondir l’argument : on met à votre disposition notre guide gratuit et cet article.