Accueil Must Read Google : les opt-out des annonces personnalisées deviennent plus efficaces

Google : les opt-out des annonces personnalisées deviennent plus efficaces

104
0

Après la nouvelle section pour la sécurité dans le Google Play Store, l’événement de Google I/O 2021 et la sortie de l’application bêta Android 12 téléchargeable, l’entreprise continue à apporter des nouveautés. Cette fois-ci, Google parle d’opt-out pour les annonces personnalisées et l’identifiant publicitaire. 

L’identifiant publicitaire est un identifiant unique pour chaque utilisateur, qui, si actif, permet aux marketeurs de créer des annonces personnalisées à travers les applications et par conséquent de monétiser. Les utilisateurs peuvent en revanche réinitialiser et générer un nouvel identifiant ou directement choisir l’option de “Opt out of Ads Personalization”. Dans le second cas, cela signifie que l’application ne pourra plus utiliser l’identifiant publicitaire d’un utilisateur pour construire un profil ou montrer des annonces personnalisées.

Cependant, précisément aujourd’hui, Google a communiqué des changements qui vont commencer à se manifester vers la fin de l’année 2021 : l’identifiant publicitaire sera supprimé quand un utilisateur choisira l’opt-out dans les paramètres de son téléphone portable, dans la section ‘ads’. Toutes les tentatives d’accéder à l’identifiant recevront une séquence de zéros, à la place de l’identifiant publicitaire. En d’autres termes, ils veulent rendre l’opt-out chez les utilisateurs plus efficaces et rigoureux. Alors que les développeurs recevront une notification pour leur communiquer quand un utilisateur opt-out, de façon à pouvoir effacer les données et respecter le choix de l’utilisateur. 

Source : 9TO5Google

Ce dernier changement de Google Play va affecter, d’ici la fin de cette année, en premier lieu, les applications sous Android 12, et vers le début du 2022, va s’élargir en affectant aussi toutes les autres applications supportées par le Google Play Store.

En revanche, l’entreprise va fournir des solutions alternatives pour pouvoir encore supporter les “cas d’utilisation essentiels”, comme Analytics et la prévention de fraude. 
Après l’ouragan d’iOS 14 d’Apple, les développeurs et les marketeurs ne se réjouiront certainement pas de cette nouvelle. Dans le cas de Google, on parle de décisions plus modérées en comparaison aux changements stricts d’Apple, mais cela ne représente tout de même pas un point positif pour le futur du mobile. Le monde du Mobile Marketing n’a pas la vie facile et il semble que cela ne soit pas près de s’arranger.